Enfant avec un sac à dos et un masque

Rentrée scolaire : le budget des familles augmente de 6,2 %

Pour cette rentrée un peu particulière, on note que le budget des familles françaises part à la hausse. Avec un gain de 6,2 % par rapport à l’année dernière, on pourrait s’étonner. Ce chiffre, issu d’une étude menée par la Confédération Syndicale des Familles a été rendu public il y a quelques jours… On peut dire qu’il représente plus de six fois celui de l’inflation ! Comment expliquer une telle hausse en cette période de crise ?

Des finances stables ?

Le coût de la scolarité suit généralement le cours de l’inflation avec des taux variant entre 0 % et 1 %. Cette année, on constate une hausse du budget des Français en ce qui concerne la rentrée scolaire, avec une moyenne de 6,2 %. Pour les sixièmes, on monte jusqu’à 12,8 % et pour les CP, on enregistre + 11,4 %. Les parents prennent à cœur les changements de niveau et investissent davantage pour un enfant qui passe en CP ou en sixième.

Les dépenses concernant les livres, les équipements sportifs et les frais annexes comme les assurances et autres demeurent stables. L’augmentation de budget se constate surtout au niveau des fournitures scolaires (cahiers, stylos, sacs, trousses, etc). Voici quelques chiffres parlants :

  • pour les sixièmes, le budget passe de 186,63 € à 235,70 €
  • pour les quatrièmes, le budget augmente également et passe de 171,59 € à 207,77 €
  • pour les secondes générales, on passe de 177,77 € à 218,53 €

Les parents mettent un point d’honneur à faire plaisir à leurs enfants et à leur acheter du matériel de qualité, quitte à faire un crédit ou à un rachat de crédit en ligne sur Moneybanker.fr, par exemple. Comment expliquer cela ?

Une prise de conscience parentale suite à la crise sanitaire

Les parents, fortement alarmés par la situation sanitaire actuelle, ont encore en mémoire le confinement et les cours à domicile. Certains se sont retrouvés démunis face au manque de matériel et préfèrent donc équiper leur enfant au mieux possible. De plus, les taux de chômage en hausse et le pessimisme général incitent les parents à miser sur la scolarité des enfants, quel qu’en soit le prix. La CSF communique d’ailleurs à ce sujet en relatant le fait que les fournitures à l’effigie de personnalités ou de clubs connaissent un succès en hausse par rapport aux années précédentes.

En outre, les enseignants anticipent un éventuel reconfinement et la liste des fournitures scolaires s’est allongée. Pour les familles au budget plus restreint, l’aide supplémentaire de 100 € au niveau de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) permet de donner une bouffée d’air, même si elle ne compense pas les éventuelles pertes d’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *