création de collier fait main à vendre sur etsy
Ma vie / Mode & Beauté

Etsy : mon avis sur les marketplaces alternatives à Amazon

Le fait main est tendance, et cela, tant du côté des créateurs que des acheteurs. Les marchés, les friperies, c’est alors bien sympa pour trouver la perle rare. Avec la COVID-19, on s’est pourtant retrouvés chez nous, loin de nos petits créateurs… Quoique, finalement pas si loin. Grâce à internet, on trouve aujourd’hui des dizaines de sites proposant des produits artisanaux.

Etsy, la référence en ligne du fait main

Si comme moi, vous adorez faire le tour d’internet pour trouver la petite déco ou le cadeau parfait à offrir pour vos proches, vous connaissez probablement déjà Etsy. Ce site américain fait la part belle aux articles de petits créateurs, artisanaux ou vintage. On y trouve de tout, pour plaire à tous : bijoux, décoration, mobilier d’intérieur, vêtements, art ou fournitures. Des vendeurs de tout horizon et toute spécialité peuvent ainsi ouvrir leur boutique en ligne, gratuitement, et proposer leurs articles, contre une redevance à Etsy.

Si certains se sont vite imaginés pouvoir développer exponentiellement leurs activités avec ce site populaire, la réalité n’est pas si douce que cela. La concurrence est grande et ça peut être un peu compliqué de réussir à convertir sa visibilité en véritables achats. Seulement, si vous êtes sur Etsy simplement en tant que consommateur, cette multitude de propositions vous garantit de forcément trouver un élément qui vous plaise.

C’est sans conteste, selon moi, l’avantage de cette marketplace pleine de produits fait main. Une bague vous plaît ? Selon les créateurs, on peut même la personnaliser. Des couturiers et couturières proposent par exemple des t-shirts avec la broderie de votre choix, sur des motifs de toute beauté. Comment s’assurer que le produit qu’on veut soit vraiment fait main ? C’est le doute de nombreux clients qui craignent les arnaques sur Etsy.

On se rassure, il suffit de faire preuve d’un peu de prudence. En s’orientant vers des boutiques aux articles avec de vraies descriptions détaillées, la confiance règne plus facilement. Au contraire, si l’article apparaît à plusieurs reprises sous différents vendeurs, on se pose des questions : ne serait-ce pas du fabriqué en Chine, loin du fait main dont je rêve ? On peut aussi lire les commentaires d’anciens clients pour se faire une idée de la réalité du produit acheté. En restant un peu attentif, la qualité des productions qu’on peut trouver sur Etsy justifie rapidement son statut de référence.

Conseils et astuces pour ouvrir sa boutique Etsy

Il y a un nombre impressionnant de boutiques en ligne sur la marketplace Etsy. Ce chiffre a même vu une hausse certaine pendant ces mois moins drôles où chacun était confiné chez soi et loin d’activités sociales. L’inactivité forcée a tourné de nombreux Français vers les activités manuelles et le fait main s’est popularisé plus que jamais. Vous vous êtes alors peut-être laissé tenter par l’idée de tourner ces nouvelles passions en une réelle activité, et Etsy vous est apparue comme la solution ?

Une marketplace ultra concurrentielle pour du fait main

Ouvrir une boutique en ligne est gratuit, cela laisse l’occasion de tâter le terrain. Après cela, il faudra payer pour placer ses articles – le site indique à ce jour des frais de 0,17 euros, et l’annonce apparaît quatre mois ou jusqu’à l’achat du produit. L’achat confirmé, vous devrez également à Etsy 5% de frais de transation et 4% de frais de traitement de paiement. Si on fait bien ses comptes, l’alternative Etsy peut tenter.

A y regarder de plus près, pourtant, Etsy c’est près de 54 000 boutiques créées par des Français. Rien que ce chiffre donne une idée de la concurrence impressionnante sur ce marché en ligne. Sauf qu’en plus, il est tout à fait possible de commander des produits fait main qui ne viennent pas de France. Se démarquer au milieu de ces milliers d’articles et de spécialistes devient alors de plus en plus compliqué. Il est essentiel de faire très attention à toute une série de détails qui influenceront plus que jamais de potentiels acheteurs.

Comment attirer l’attention du client sur sa boutique en ligne ?

Il faut mettre en avant, finalement, des éléments qui nous font nous-même cliquer sur un produit plutôt qu’un autre. Parmi les principales recommandations, voici ce que je vous conseille :

  • Portez une attention toute particulière aux photographies, car c’est la première chose que l’acheteur voit, il faut que ça capte immédiatement son regard au milieu de la concurrence : clarté, luminosité, mise en scène, rendez votre produit très attrayant ;
  • Évitez absolument les descriptions de produits génériques qui ne créent aucun lien avec l’acheteur : donnez le processus de création, racontez l’histoire de votre produit, montrez qu’il s’agit de fait main ou de vintage et pas d’un produit comme on en trouve partout ;
  • Pensez, si vous êtes vraiment impliqué dans ce projet, à développer toute une publicité externe pour attirer directement sur votre boutique Etsy, avec un joli site vitrine, des réseaux sociaux, ou de la publicité payante sur Facebook, Pinterest, Twitter ou Instagram ;
  • Personnalisez votre boutique pour qu’elle montre d’un coup d’œil l’ambiance de vos créations ou de votre univers, ne restez pas dans les aperçus standards qui aideront moins à vous démarquer et créer votre histoire.

Les marketplaces alternatives à Etsy, quels avantages ?

Vous êtes nombreux à avoir tourné le dos à Amazon au début du confinement, afin d’encourager des achats locaux ou directement depuis les petits créateurs pour ne pas soutenir de gros acteurs sur le marché. Etsy, d’un coup, s’est vue propulsée très haut en bourse – la marketplace américaine a la deuxième plus grande croissance, juste après Telsa. Si elle est plus appréciée pour son éthique, Etsy prend tout de même des commissions. Entre cela et la concurrence, dur de faire un chiffre sur sa boutique.

Pour certains, la solution est simple : les achats se passent ailleurs. Instagram, par exemple, permet de créer des comptes professionnels et d’afficher des prix sur ces produits, ou même d’échanger directement par message privé pour régler la commission sans avoir de frais externes. Il suffit alors de donner son PayPal, et le tour est joué. Si on souhaite s’éloigner totalement des géants américains, certaines marketplaces françaises ont été développées au cours des dernières années.

On peut alors s’orienter vers ces places de marché locales, créées par des entrepreneurs français à qui il tient à cœur de mettre le savoir faire artisanal au centre du commerce. Parmi les plateformes alternatives à Etsy, on pense alors à Un Grand Marché, créé en 2017 en réponse au rachat et à la fermeture de A little market par Etsy, ou encore à Fait-Maison, qui se développe tranquillement depuis 2012. L’avantage de ces marchés en ligne ? Un public français, des créateurs français, et moins de concurrence que sur les gros acteurs, même si forcément moins connus.

chloe@choufleurlajoliepaillette.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *