J’ai testé pour vous : le masque Easybreath

Cet été, j’ai déambulé dans le sud de la France, et lorsque je pars en vacances à la mer, j’aime me baigner et observer les petits poissons, quand c’est possible. Difficile d’être passé à côté de la petite révolution de chez Decathlon, le masque Easybreath. Mais est-ce une vraie prouesse ? Je vous donne mon avis !

Le masque Easybreath, une innovation signée Decathlon

Qu’est-ce que le masque Easybreath ? Simplement, une belle innovation de chez Decathlon. Ce masque de plongée permet de s’adonner au snorkeling sans se soucier de devoir remonter sans cesse à la surface pour respirer. En effet, cet accessoire sportif permet d’explorer le monde aquatique et combine le masque et le tuba pour en faire un masque intégral. Ce dernier couvre complètement le visage et offre une vision panoramique de 180°, je vous assure que la vision est très agréable et permet d’observer de près les petits poissons et autres animaux aquatiques qui se laissent plus ou moins approcher.

Prouesses techniques du masque Easybreath

Au-delà de son aspect très pratique, le masque possède de nombreux atouts. En effet, ce dernier a été conçu avec un système de circulation de l’air unique qui permet de réduire significativement la buée, ce qui est très gênant avec un masque classique je dois l’avouer. De plus, ce masque vous permet de conserver une respiration naturelle, comme en extérieur, par le nez et la bouche. Je me suis très vite habituée à ce masque et à son utilisation. De plus, les personnes qui ne sont pas à l’aise avec les tubas sont souvent conquis par ce masque et sa simplicité d’utilisation. En cas de vagues, le masque a été étudié de façon à ce que la respiration ne soit pas perturbée, le système dry-top permet de limiter les entrées d’eau par le haut du tuba.

À chacun son modèle

Je ne le savais pas avant de me renseigner auprès d’un vendeur en magasin, mais il existe plusieurs tailles de masque Easybreath et cela a une grande importance. En effet, si vous choisissez un masque trop grand pour votre tête, vous n’aurez pas la garantie d’une bonne étanchéité et votre confort sera impacté. Le mieux est donc d’essayer votre masque lors de votre visite chez Decathlon. Il existe 2 tailles pour les adultes pour ce masque, la taille S/M et la taille M/L. Par ailleurs, si vous désirez initier vos petites têtes blondes au snorkeling, sachez que les masques adultes sont adaptés aux enfants à partir de 10 ans. Pour les plus petits, Decathlon a sorti un masque XS, spécialement conçu pour les petits intrépides de 6 à 10 ans. Vous pouvez donc découvrir la vie aquatique en famille ! Par ailleurs, vous pouvez aussi choisir votre couleur, bleu roi, bleu turquoise, corail ou rose. De mon côté, j’ai bien évidemment craqué pour le rose ! Si vous désirez filmer votre excursion, vous pouvez ajouter un accroche-caméra pour fixer votre GoPro et garder de précieux souvenirs.

Entretien et réparation du masque

Parce que Decathlon et Subea ont pensé à tout et à l’entretien de votre masque, lorsque celui-ci vieillit vous n’avez pas forcément besoin d’en changer. Vous pouvez aussi le réparer grâce aux pièces détachées disponibles sur la boutique en ligne ou en magasin. Valves, capot ou encore tuba sont les éléments indispensables pour pouvoir bien respirer sous l’eau, ce sont aussi les pièces qui ont tendance à s’abîmer le plus vite mais vous pouvez vous les procurer facilement. Si comme moi, vous n’avez pas envie de procéder aux réparations de peur de faire une bêtise, vous pouvez très bien emporter votre masque dans les ateliers Decathlon pour remettre sur pied votre masque.

Mon avis sur le masque Easybreath

Ce masque est une vraie réussite et vaut la peine d’être testé (puis adopté). Pour ma part, j’apprécie vraiment son confort et son design. Il est facile à mettre et à enlever grâce sa sangle textile élastique qui est réglable et qui n’arrache pas les cheveux, car on peut le dire, avec les masques classiques c’est souvent le cas. Le masque épouse parfaitement la morphologie de mon visage et le temps d’adaptation est très rapide. Je vous conseille cependant de vous rendre en magasin pour essayer le masque, pour savoir si la taille est la bonne, sachez que vous ne devez pas avoir d’espace entre votre menton et le bas de votre masque.

Enfin, deux petits conseils : premièrement, ne tentez pas la plongée avec votre Easybreath, celui-ci n’est pas adapté, vous ne pourrez pas décompresser et la pression sera très vite insupportable. Deuxièmement, attention au sable, évitez de laisser trainer votre masque sur la plage car le sable pourrait se coincer dans les parties du masque, rayer la vitre, et mettre en péril son utilisation.

Vous savez tout, de mon côté, je compte bien emporter cette petite merveille à chaque excursion à la mer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *