Tireuse à bière

Pourquoi j’ai acheté une tireuse à bière ?

Je suis zythologue, je l’avoue. J’aime la bière. Mes amis aussi. D’ailleurs, c’est une tendance de fond si l’on se réfère au succès des brasseries artisanales qui se multiplient un peu partout en France, y compris dans les grandes villes. Donc, mes amis biérologues et moi-même aimons partager nos découvertes – qui viennent parfois du bout du monde – et disserter sur leurs qualités respectives. Mais j’aime beaucoup moins les lendemains de soirée quand il faut se débarrasser de toutes les canettes et bouteilles vides. Alors un jour, j’ai sauté le pas et acheté une tireuse à bière.

Mais pourquoi ai-je attendu si longtemps avant d’acheter une tireuse à bière ?!

L’idée m’est venue alors que j’essayais désespérément de récupérer sous le canapé du salon une énième capsule que je n’avais aucunement l’intention de collectionner n’étant pas cervacapsulophile. Je me suis dit que ce serait tellement plus simple d’appuyer sur un bouton pour remplir les verres à bière d’un délicieux liquide doré, brun ou ambré et surtout bien frais. Il fallait que je me mette en quête de la pompe idéale qui correspondrait à mon budget et s’intégrerait parfaitement au design de mon appartement. J’ai fait un tour sur internet, dans les magasins et chez les copains pour connaître le marché. J’ai fait le test de la tireuse a biere krups vb5020fr et d’autres encore avant d’arrêter mon choix. Et je ne regrette pas.

Ma vie avec ma nouvelle tireuse à bière

Ma cuisine ouverte a maintenant un côté pub avec son petit comptoir autour duquel se réunissent les copines pour papoter après une bonne journée de travail. Les copains se dévouent pour changer les mini-fûts au gré de nos envies de houblons. J’ai fait de substantielles économies en arrêtant d’acheter de la bière en bouteille. Par la même occasion, je me réjouis que cette nouvelle habitude ait un impact positif sur l’environnement avec une empreinte carbone moindre à la fabrication et au transport. Et puis ça ne me déplaît pas de tenir le rôle de beer…ista. Les discussions et les dégustations autour du distributeur de bière pression ont tendance à se prolonger jusque tard le soir. Les cervoises, lambics, stouts et autres gueuzes sont servis avec une mousse parfaite et à température idéale. J’aime beaucoup. Mes amis aussi.

Il faudrait peut-être que je mentionne sur mon profil Badoo que je suis l’heureuse propriétaire d’une telle machine. Qui sait. Ce nectar divin a tellement de vertus qu’il pourrait avoir celle de faire naître une histoire d’amour entre deux amateurs de bière… Santé, les filles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *