Décoration : Recouvrir un mur de parpaings

Parlons décoration, maison et … parpaing. Il y a peu de temps, j’ai voulu m’atteler à la transformation de mon mur en parpaing brut en quelque chose d’un peu plus joli. Mais recouvrir un mur en parpaing, ce n’est pas si simple. Plusieurs étapes sont nécessaires avant de pouvoir peindre votre mur comme nous allons le découvrir.

Etape 1 : nettoyer le mur en parpaing

Avant de se lancer dans la peinture et le recouvrement, il faut nettoyer le mur. Cette étape est primordiale. Pour bien nettoyer les parpaings, je vous conseille un nettoyant spécial façade pour éliminer toutes les traces et taches. Vous pouvez frotter à l’aide d’une brosse dure pour venir à bout de tous ces éléments indésirables. Vous pouvez aussi utiliser un jet à pression pour un nettoyage rapide et diablement efficace. La dernière phase du nettoyage n’est pas à négliger, il faut rincer votre mur à l’eau claire si vous avez utilisé des produits chimiques.

Etape 2 : enduire le mur en parpaing

On passe à l’étape 2, impérative si vous désirez peindre votre mur : l’enduit. Vous devez enduire votre mur avant d’appliquer la peinture ou le crépi, sinon vos efforts seront vains je vous l’assure !
Pourquoi ? Parce que les parpaings sont constitués de sable et de ciment, ce qui les rend particulièrement poreux. Les parpaings vont avoir tendance à boire la peinture, de plus, la surface granuleuse ne facilite vraiment pas la tâche. Peindre directement un mur en parpaing n’est donc vraiment pas une bonne idée. L’étape “enduit” est indispensable.

Le mur doit être sec avant de poser l’enduit, c’est impératif sinon cela ne sert à rien, il ne doit rester aucune trace ou résidu suite au nettoyage comme nous l’avons vu. L’application de l’enduit va dépendre du type d’enduit choisi. Dans tous les cas, il faudra vous armer de patience car appliquer de l’enduit demande précision et rigueur, il faut suivre les mouvements du support sans provoquer une fissure. Il faut également réaliser l’enduit à un moment propice, par temps chaud cela s’avère compliqué car l’enduit durcit plus rapidement.

Si vous optez pour un enduit monocouche, je vais vous donner quelques indications. Tout d’abord sachez que cet enduit a l’avantage de ne s’appliquer qu’en … une couche (parfois deux). Cet enduit a un aspect naturel qui est très apprécié, il est plus rapide à appliquer que l’enduit classique, et s’adapte facilement aux parpaings … Cependant, il faut impérativement l’appliquer avec une machine à enduit, et ça, c’est plutôt contraignant. De plus, il ne permet pas forcément un gain de temps …

Vous pouvez aussi choisir la méthode dite à l’ancienne, l’enduit traditionnel. Cet enduit nécessite une application en 3 couches et beaucoup de patience. Une première couche très liquide qu’on projette sur le mur, une couche un peu plus épaisse pour recouvrir et une couche de finition pour recouvrir le mur.

Je ne peux pas trancher pour vous, mais chaque enduit possède ses avantages et ses inconvénients, c’est à vous d’étudier la question. Si vous n’êtes pas à l’aise avec tout ça, vous pouvez toujours faire appel à un maçon mais il serait dommage de renoncer.

Etape 3 : la peinture

Une fois l’étape “enduit” réalisée (qui ne sera pas une mince affaire), vous pouvez laisser votre mur ainsi ou le peindre selon vos envies. Vous pouvez également le recouvrir de crépi. Vous l’aurez compris, les solutions sont multiples et dépendent de vos goûts et de vos choix.

Si vous souhaitez peindre votre mur, il faudra vous munir d’un rouleau adapté, c’est-à-dire, à poils longs ou un pistolet à peinture. Soyez également prévoyant et protéger votre environnement. Recouvrez vos meubles et sols à l’aide de bâches pour éviter les dégâts, surtout si vous utilisez un pistolet à peinture. Vous pouvez également vous munir d’habits de protection.

Si les murs à peindre se trouvent en extérieur, je vous conseille de choisir une peinture façade qui résistera mieux à l’humidité et aux humeurs du temps. La qualité de la peinture n’est pas à négliger si vous souhaitez un joli résultat et qui plus est, durable.
La peinture de façade résiste aux pluies, orages et autres déferlements. L’avantage de cette peinture, c’est qu’elle recouvre bien l’effet granuleux de la surface et qu’elle permet d’uniformiser l’apparence de votre mur.

Pour peindre une surface en intérieur, il faudra cependant opter pour une peinture mur intérieur en allongeant la texture avec un peu d’eau. Une deuxième couche sera nécessaire pour un rendu optimal. N’hésitez pas à utiliser le pinceau pour les finitions si vous percevez quelques disparités dans le recouvrement. Vous êtes désormais prêt à donner une nouvelle vie à vos murs et à vos façades !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *